Calendrier

Jan
27
sam
Arnaud Tsamère : Confidence sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels @ Salle de Verdun
Arnaud Tsamère : Confidence sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels @ Salle de Verdun
Jan 27 @ 20 h 30 min – 22 h 30 min

Pour écrire ce spectacle avec mes comparses
François Rollin et Arnaud Joyet, nous sommes partis d’un postulat très simple : la société rigole trop. Je suis d’ailleurs moi-même responsable de cette dérive puisque mon précédent spectacle a fait rire des centaines de milliers de personnes. Un spectateur m’a même envoyé le message suivant «Arnaud, du rire tu nous en as donné pour quelques années, on n’en peut plus, propose nous autre chose». C’est ce que je vais tâcher de faire dans ce nouveau spectacle donc, aller contre ma nature comique, tenter de stopper un peu cette spirale du rire infernale. Comment ? En parlant de moi. Quoi de plus chiant que quelqu’un qui parle de lui ? Rien. Sauf si cette stratégie se retourne contre lui et provoque l’effet inverse : vous faire rire.

Fév
8
jeu
La Nuit des Rois, de William Shakespeare @ Salle de Verdun
La Nuit des Rois, de William Shakespeare @ Salle de Verdun
Fév 8 @ 20 h 30 min – 22 h 30 min

La Nuit des Rois de William Shakespeare est une farce mélancolique dans laquelle le sentiment d’amour se trouve être la colonne vertébrale et l’obsession de chacun des personnages : «J’aime donc je suis», «Je souffre d’amour donc je vis», pourraient-ils dire. Une pièce dans laquelle travestissements, complots, combines, plaisanteries, pièges et rendez-vous nocturnes se succèdent. La Nuit des Rois est une comédie tragique, musicale et rock écrite il y a quatre cents ans, d’une modernité, d’une drôlerie et d’une profondeur bouleversantes.

Fév
20
mar
Les déclinaisons de la Navarre @ Salle de Verdun
Les déclinaisons de la Navarre @ Salle de Verdun
Fév 20 @ 20 h 30 min – 22 h 30 min

La pièce prend comme point de départ une séquence extraite d’un film retraçant la vie de Henri de Navarre. Cette scène au charme désuet et au fort potentiel comique évoque la rencontre entre Henri et la future reine. Elle devient la partition de jeu sur laquelle les protagonistes danseur-comédien, vont évoluer autour d’une multitude de versions appelées «déclinaisons». Détournement, caricature, réécriture des dialogues, playbacks ou passages chorégraphiés rythment la création. Un bijou !